22 juil. 2017

Dear Me ... Happy birthday !

Aujourd'hui, j'ai 30 ans et je suis une femme heureuse

Je pourrais t'en dire des choses dans ce Dear Me, à toi, l'ado que j'ai été ...

Tu as vécu une belle enfance, sans encombres, entourée et aimée de ta famille, et avec de bons copains. Même si tu n'en as gardé aucun de l'école élémentaire, malgré les nouvelles technologies, tu en gardes tout de même un bon souvenir. 
Tu as passé les meilleurs moments de ton enfance dans ce petit village portugais que tu chéris tant encore aujourd'hui, avec ta famille et tes amis. Si cela était à refaire, n'en change rien, car tu as découvert la véritable amitié et l'amour, et aujourd'hui, tu continues d'avancer aux côtés des personnes avec qui tu as passé tous tes étés.

Tu as également vécu une belle adolescence. Après 11 ans à Paris, tu as déménagé en banlieue, et as eu la chance de te faire rapidement des amis, qui sont encore là pour certains. Si je devais te donner un conseil, ce serait de ne pas faire attention au regard et aux paroles des autres. Certes, tu étais ronde, et cela n'a pas changé, mais regarde, aujourd'hui, tu t'assumes complètement, même si tu ne dirai pas non à quelques kilos en moins.

Tu as dû affronter un moment difficile, la perte d'un ami très proche. Fort heureusement, tu as été bien entourée, une nouvelle fois, ce qui t'a permis de faire ton deuil paisiblement, même si cela a pris du temps. La vie continue comme on dit, et tu sais qu'il est toujours là. 

Tu as rencontré ta moitié. A 17 ans, tu as rencontré l'homme avec qui tu partages ta vie encore aujourd'hui, et qui t'a permis de réaliser ton rêve : celui de devenir Maman. Ce n'était pourtant pas gagné, mais tu as eu raison de toujours t'accrocher lorsque rien n'allait, et d'avoir écouté ton cœur, même si cela a été parfois difficile. Cet homme est l'être le plus gentil que tu aies connu, et il a su être présent dans les épreuves difficiles de ta vie. Garde-le bien précieusement.

Tu es toujours restée fidèle à toi-même. Bien entendu, tu as tes défauts, ton petit caractère, et une rancune encore trop tenace, mais tu es restée simple et honnête. Aujourd'hui, tu es apaisée, car tu mènes ton petit bout de chemin comme bon te semble, avec comme seule devise "Qui m'aime me suive".

Il y a quinze ans, lorsque tu t'imaginais avoir tente ans, tu te voyais mariée, avec deux enfants, et ayant ton propre chez toi. Au final, tu as compris que le mariage n'était pas une étape obligatoire à ton bonheur, même si tu espères toujours pouvoir un jour porter une jolie robe et célébrer ce jour heureux avec ton entourage. Tu peux t'estimer chanceuse, car tu as deux adorables filles qui apporte au quotidien son lot de bonheur et de rires.

A trente ans, même s'il me reste encore beaucoup de choses à vivre, je suis fière du chemin parcouru. J'ai maintenant la santé, un toit, une famille que j'aime et qui m'aime, et des amis merveilleux. Je n'ai pas besoin de plus pour me sentir mieux. Alors merci et ...

Happy Birthday to You
Happy Birthday to Me 


20 juil. 2017

Jacques Expert - Hortense


Synopsis : 

1993 : Sophie Delalande est folle d'amour pour sa fille, Hortense, presque trois ans, qu'elle élève seule. Son ex-compagnon est un homme violent, auquel elle refuse le droit de visite. Un jour, il fait irruption chez elle et lui enlève Hortense.
2015 : Sophie mène une vie morne, solitaire. Un dimanche pluvieux, elle se fait bousculer par une jeune femme dans la rue. Persuadée qu’il s’agit d’Hortense, elle la suit. Sans rien lui dévoiler, elle sympathise avec elle. La relation qui se noue alors est pleine de mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d'un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et cette jeune femme est-elle aussi innocente qu’elle le paraît ?
Une intrigue fascinante et haletante, inspirée d’un fait divers.

------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 9 juin 2016
Editions Sonatine -  320 pages
20 euros (broché) - 4.99 euros (ebook)
Existe également en format poche : 7.60 euros
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis --------------------------------------------------------------------

Hortense est la jolie fille de Sophie Delalande. Mais Hortense n'a pas de père. Enfin ... D'après Sophie. En réalité, ce dernier l'a quitée lorsqu'il a appris sa grossesse, et n'ai revenu que deux ans et demi plus tard, pour connaître sa progéniture. 

Devant les refus et la colère de son ex compagne, Sylvain va reprendre sa fille, définitivement. Vingt-deux ans plus tard, Sophie n'a pas retrouvé sa fille. Jusqu'au jour où le destin lui tend enfin la main. Les deux femmes vont nouer un lien assez particulier, d'abord affectif, puis quelque peu malsain. 

J'ai terminé "Hortense" il y a quelques jours déjà, et pourtant, l'histoire me trotte encore dans la tête. Le thriller est un genre que je n'ai plus l'habitude de lire depuis la naissance de mes filles, mais, petit à petit, j'apprécie de me replonger dans cet univers où je peux, tout au long du livre, imaginer la fin. N'étant pas une enquêtrice en herbe, je me trompe évidement deux fois sur trois, et c'est ça qui me plaît, de refermer mon livre en étant bouche bée.

Et c'est ce qui arrivé ici. Sophie est une jeune femme pas très jolie, plutôt solitaire. Sylvain est au contraire très beau et toujours bien entouré. Alors, que font-ils ensemble ? De nombreuses personnes se posent la question. Qu'importe, Sophie est sur son nuage. Mais lorsqu'elle tombe enceinte, sa relation va se détériorer. C'est ainsi qu'elle va élever sa fille seule, puisque Sylvain les a abandonnées.

Sophie ne se laisse pas abattre pour autant. Complètement dévouée, elle va entretenir une relation fusionnelle avec sa fille. Trop exclusive. Etant moi-même Maman, je comprends ce dévouement, mais l'ai trouvé beaucoup trop important. Depuis la naissance d'Hortense, Sophie a complètement coupé les ponts avec sa famille, et n'a qu'une seule amie : Isabelle.

Lorsque Sylvain lui arrache sa fille, Sophie est anéantie. Durant plus de vingt ans, elle fera tout pour la retrouver, jusqu'à faire appel à un détective et un voyant. Sans résultat. Et puis, un jour, une jeune fille la bouscule dans la rue. Et cette jeune fille, c'est Hortense, elle en est persuadée.

Entre espoir et désespoir, l'ambiance de ce thriller est parfois oppressante. Complètement happée par l'histoire, j'avais cette frénésie de tourner les pages afin de savoir si cette jeune fille était vraiment Hortense.

Je ne m'attendais pas du tout à cette fin ! Si l'auteur souhaitait nous étonner et nous épater, il a réussi avec moi ! Je vous recommande cette lecture, que j'ai adoré !

------------------------------------------------------------ L'extrait retenu -----------------------------------------------------

"On ne donne jamais assez d'amour à son enfant".

18 juil. 2017

Madame : Vous êtes guérie

Il y a cinq ans ...

Il y a cinq ans, jour pour jour, j'entamais ma dernière séance de chimiothérapie. Après cinq mois de traitement, de fatigue, de sautes d'humeur, je disais Aurevoir au cancer, et j'espère Adieu.

Il y a cinq ans et demi, mon monde s'écroulait à cette annonce peu délicate faite par ce chirurgien qui ne me reverra jamais. 24 ans de vie tranquille, sans excès, et pourtant, un crabe a décidé de s'attaquer à mon corps. Il ne savait pas encore sur qui il était tombé, car en plus de ne pas me laisser abattre, j'avais une armée de choc derrière moi : mes proches.


Grâce à eux, j'ai pu vivre ces cinq mois sereinement. Ils ont été aux petits soins pour moi, me consacrant du temps pour m'accompagner aux séances, aux nombreux examens médicaux, pour me rendre visite et pour me changer d'air. Mais surtout, ils ont continué de rire et de pleurer avec moi, de me confier leurs petits tracas de la vie, sans changer leur comportement à mon égard. 

De cette triste aventure, je retiens beaucoup de positif, car elle m'a rapprochée d'eux. J'ai également pu profiter de ce temps de repos forcé pour arborer une nouvelle philosophie de vie, que je continue de cultiver aujourd'hui. 

Le mois dernier, je voyais pour la dernière fois mon hématologue. Les derniers examens étant positifs, il n'y a plus aucune raison de retourner à l'hôpital. C'est bien la première fois que j'étais heureuse de dire Adieu à quelqu'un. Émue, certes, mais ravie !

Voilà, dans quatre jours, je soufflerai ma trentième bougie. Il y a cinq ans, j'étais heureuse et surtout soulagée de pouvoir ajouter la vingt-cinquième à mon gâteau. Aujourd'hui, je suis fière de voir le chemin accompli depuis !

14 juil. 2017

Virginie Grimaldi - Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie


Synopsis : "Je ne t'aime plus."

Il aura suffi de cinq mots pour que l'univers de Pauline bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s'écouler en attendant que la douleur s'estompe. Jusqu'au jour où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

Avec une extrême sensibilité et beaucoup d'humour, Virginie Grimaldi parvient à faire revivre des instantanés de vie et d'amour et nous fait passer du rire aux larmes. Une histoire universelle.


------------------------------------------------------------ Informations ---------------------------------------------------------------

Date de sortie : 3 mai 2017
Editions Fayard -  464 pages
19 euros (broché) - 13.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis --------------------------------------------------------------------

Divorce, un mot de sept lettres que les parents de Pauline auraient pu caser dans leurs parties de mots croisés.
Après dix ans de vie commune, un mariage et un enfant, Pauline pensait être à l'abri. Pourtant, lorsque Ben lui annonce qu'il ne l'aime plus, sa vie bascule.
Ne souhaitant pas renoncer tout de suite à son âme soeur, elle va lui écrire, et partager de nouveau les moments forts de leur relation, pour qu'il se souvienne, et, peut-être, pour qu'il revienne.

J'avais hâte de découvrir ce nouveau roman de Virginie Grimaldi. Le titre m'a tout de suite attirée, je le trouve beau et réaliste à la fois.

En découvrant l'histoire de Pauline, j'ai eu l'impression que ce roman est plus personnel, comme une sorte de thérapie pour l'auteure. J'ai retrouvé plus de sensibilité, un peu moins de légèreté.

"Je ne t'aime plus". Cette phrase va plonger Pauline dans la dépression et toutes les étapes du deuil relationnel. Pauline, effondrée, mais qui se doit de rester forte pour son fils, Jules.

A travers ce roman, j'ai ri et ai été émue, puis j'ai ri de nouveau. Virginie Grimaldi a le don de me faire passer du rire aux larmes, et de me toucher dans chacun de ses romans.

J'ai ressenti beaucoup d'empathie envers Pauline, comme une copine que l'on a envie d'aider. J'ai adoré entrer dans cette famille un peu décalée, mais finalement comme les autres.

Avec Pauline, on décomplexe. La femme parfaite n'existe pas, la mère parfaite non plus, et encore moins la famille parfaite. Et ce n'est pas parce que l'on ne montre que du positif que notre vie est parfaite. Cette famille en est l'exemple type.

J'ai beaucoup aimé le clin d’œil fait à son précédent roman "Tu comprendras quand tu seras plus grande", puisque nous retrouvons ici Marine et Greg, fraîchement mariés et en plein road trip européen.

En résumé, Virginie Grimaldi m'a une nouvelle fois séduite. Je suis ravie d'avoir pu découvrir cette auteure il y a quelques mois et serai au rendez-vous pour son prochain titre.

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus -----------------------------------------------------

"Tu dois être la personne la plus importante pour toi-même".

"J'ai le chagrin égoïste. Je ne partage mon humeur que quand elle est bonne. Je n'aime pas gêner, et le malheur, ça gêne".

12 juil. 2017

Joyeux anniversaire ma Sœur !

Avoir une sœur, c'est avoir un deuxième cœur

Ma sœur à moi fête aujourd'hui ses 24 ans, et j'aime cette complicité qu'on a. Penser la même chose, dire la même chose au même moment, en rire, s'échanger nos astuces beauté, faire découvrir nos chouchous du moment ... Toutes ces petits rien qui font des petits tout au final.

Ma sœur et moi sommes très différentes, et pourtant similaires sur certains points.

Ma sœur à moi est caractérielle, grande gueule.
Ma sœur à moi a un grand cœur et donne tout pour les gens qu'elle aime.

Ma sœur à moi aime les séries et me fait toujours me sentir à la ramasse lorsqu'il s'agit d'en suivre.
Ma sœur à moi est un Jukebox ambulant, connaissant les paroles de toutes les chansons.

Ma sœur à moi est une Tata & Marraine 2.0 qui déchire, très taquine et très câlin avec ses nièces.
Ma sœur à moi est devenue ma confidente, l'amie que j'ai toujours rêvé d'avoir.

Ma sœur à moi ... est tout simplement LA sœur que je n'échangerai pour rien au monde, car je l'aime de tout mon cœur.

Joyeux anniversaire ma Sistou ! 
Always & Forever