22 mai 2018

Retour sur Avril

En avril, ne te découvre pas d'un fil

Ah Avril, je t'attendais avec impatience ! Le retour du beau temps, les journées ensoleillées à profiter de l'extérieur, le mariage de nos amis, et les vacances scolaires pour souffler un peu ... Ou pas. la preuve, je n'ai pas pris le temps d'écrire mon bilan avant aujourd'hui !

Ce mois-ci 

J'ai fait attention à ma ligne .. ou pas !

La vie est trop courte pour ne pas en profiter. Je ne suis pas un exemple à suivre en matière de nourriture. Je peux manger de la salade pendant 3 jours puis enchaîner le reste de la semaine avec un burger, de la pizza et des chips ... Mais peu importe, je me suis encore régalée ce mois-ci, sain ou pas ! 


Les dernières retrouvailles de la Team Complicité

Il y a 5 ans, on se retrouvait tous à la même table lors du mariage de nos amis communs Elodie et JB.  La table complicité. Depuis, nous nous sommes retrouvés plusieurs fois, et ce sont toujours de supers moments. Ce mois-ci, nous avons assisté au mariage de nos amis Elodie et Fred et fait la fête jusqu'au bout de la nuit ... Ou plutôt jusqu'à l'aube ^^. La légende ne dit pas si j'ai mis 3 jours à m'en remettre ..


Ma sœur a emménagé près de chez moi

Et quel plaisir d'avoir pu être la pour la toute première visite et les premiers instants en tant qu'habitante du Val d'Oise ! Ma sœur et moi sommes très complices, et je suis ravie qu'elle soit désormais près de chez moi pour la voir plus souvent.


Et profiter des amis

Une soirée pizza maison en Seine-et-Marne, un mariage dans les Yvelines, profiter de mon Amie Lilloise chez moi, passer un dernier moment avec ma sœur de cœur avant son départ en Guyane  ... Les week-ends ont été bien remplis en avril. Et le sont encore en mai ! Mais qu'est-ce que j'aime ces instants ! ♥


Et vous, avril ?


15 mai 2018

Serge Marquis - Le jour où je me suis aimé pour de vrai


Synopsis : Maryse est une éminente neuropédiatre, une femme belle et intelligente, affreusement narcissique et persuadée d'avoir toujours raison. Elle est aussi la mère de Charlot, fils singulier, qui l'émerveille et l'exaspère à la fois. C'est que Charlot, Petit Prince désarmant de vérité, la confronte à des questions philosophiques. Quel sens donner à sa vie lorsqu'on traverse des épreuves ? Où se cache l'amour lorsqu'on fait face à l'intimidation, la bêtise, la peur de l'autre ? Et surtout, qu'est-ce que l'ego, cette chose dont tout le monde semble souffrir ?
Animé d'un courage fou, d'une humanité à fleur de peau, Charlot va apprendre à sa mère, et à beaucoup d'autres, qu'en se dépouillant de ses certitudes, en cessant de se regarder le nombril, on peut enfin accéder à la vraie joie, celle du lâcher prise et de l'intelligence du cœur. Et surtout : apprendre à s'aimer pour de vrai.

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 16 mai 2018 
Editions Points -  279 pages
7.40 euros (broché) - 10.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Maryse Dubonheur. Dans le milieu médical, ce nom est reconnu. Neuropédiatre, Maryse est également une très belle femme. Et elle le sait. Si, dans son métier, Maryse est l'une des meilleures, dans la vie personnelle, c'est autre chose. Égocentrique, elle ne laisse que peu de place aux sentiments, même envers son fils Charlot. Ce dernier, d'une grande maturité, va, grâce à sa patience, lui ouvrir les yeux sur la véritable vie.

"Et vous, avez-vous commencé à vivre ?". Voici la question d'un enfant de neuf ans. 9 ans ! Charlot n'est pas un enfant comme les autres. Doté d'une grande empathie, il est l'élément déclencheur d'une remise en question chez sa mère, mais pas que. Au cours de son enfance, il va rencontrer des êtres qui vont l'accompagner sur le chemin de sa vie : Marie-Lou, mais également Hamid, deux autres personnages clés de ce livre.

Il se divise en deux parties. La première traite de l'ego. Mais qu'est-ce que l'ego ? Maryse en est l'exemple type. Sûre d'elle, persuadée d'avoir la science infuse, elle passe finalement à côté de sa vie. Ce n'est qu'au moment où Charlot lui demande avec insistance la signification du mot "ego" que Maryse commence ce long travail qu'elle doit faire sur elle. Elle va devoir apprendre à laisser sa fierté de côté pour enfin s'aimer à sa juste valeur, et aimer tout court.

La deuxième partie est d'ailleurs consacrée à l'amour. C'est celle que j'ai préféré lire : l'amour de soi, l'amour que l'on porte à autrui, à ses parents, à son amoureux, à ses amis. L'amitié est également très présente dans cet ouvrage, notamment avec le trio Charlot/Marie-Lou/Hamid. Tous trois n'ont pas été épargnés par la vie et font de leur différence une force. Marie-Lou m'a particulièrement touchée. Muette malgré une incompréhension médicale, elle va recouvrer la parole. Malheureusement, ce bonheur sera de courte durée puisque Marie-Lou va affronter une autre maladie. Une maladie qui va la mettre régulièrement en contact avec Maryse. Pourtant, Marie-Lou a toujours gardé cette étincelle de joie et a transmis jusqu'au bout son amour pour la vie, et pour Charlot. Je n'a pas pu m'empêcher de pleurer devant tant de sagesse.

Il y a bien d'autres choses à raconter sur "Le jour où je me suis aimé pour de vrai", mais je préfère ne pas trop en dire. Ce livre de développement personnel est une belle réflexion sur la vie. En effet, nous n'en avons qu'une, alors vaut-elle la peine d'être vécue dans la rancœur et l'ego ? Je ne pense pas.

Je remercie Aurore des éditions Points de m'avoir adressé cet ouvrage qui va me permettre de continuer ce travail que j'essaie de faire sur moi-même pour avancer sur un chemin de vie plus serein. Il sort demain dans vos librairies :)

------------------------------------------------------------ Les extraits retenus ---------------------------------------------------

"Aujourd'hui, je sais ce que veut dire l'expression "s'aimer soi-même". C'est quand il n'y a plus de "je" aux prises avec des tourments, du mépris, la peur de disparaître ou d'être oublié".

"On ne devrait jamais s'excuser d'aimer".

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous :)

4 mai 2018

Mathieu Menegaux - Est-ce ainsi que les hommes jugent ?

Présumé coupable

Mon avis sur le dernier roman de Mathieu Menegaux - est-ce ainsi que les hommes jugent ?

Synopsis : Gustavo est à l'aube d'une journée déterminante pour sa carrière. Rien ne va se passer comme prévu. Au petit matin, la police fait irruption à son domicile et le place en garde à vue pour homicide volontaire.
Questionné, bousculé, Gustavo s'effondre, tandis que son épouse, Sophie, s'acharne à tenter de réunir des preuves matérielles de son innocence. 
Mais est-il encore possible de rétablir la justice dans une société gouvernée par l'émotion, où les réseaux sociaux et le tribunal de l'opinion font désormais la loi ? 

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 2 mai 2018
Editions Grasset - 234 pages
18 euros (broché) - 12.99 euros (ebook)
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Gustavo Santini est directeur financier, marié à Sophie et père de deux enfants. Il mène une vie quasi parfaite dans son pavillon de Marly-le-Roi. Pourtant, sa vie va basculer le matin où la police va perquisitionner son domicile. Gustavo est accusé de tentative d'enlèvement sur mineure et homicide volontaire.

En effet, trois ans plus tôt, Claire a failli se faire kidnapper par un homme correspondant au profil de Gustavo. Son père, Bertrand, a perdu la vie en la sauvant. Gustavo plaide son innocence, mais les preuves sont contre lui. Alors qui croire ? Les apparences sont-elles trompeuses comme on le dit si bien ? 

"Connait-on jamais tout de celui avec qui l'on vit ?". Telle est la question que l'on va se poser en plongeant dans le nouveau roman de Mathieu Menegaux. Après avoir lu "Un fils parfait", qui m'avait tourmentée, ainsi que "Je me suis tue", j'avais très très hâte de découvrir le nouveau titre de l'auteur. J'ai donc sauté de joie lorsque j'ai ouvert ma boîte aux lettres la semaine dernière. Oui, vous pouvez donc en déduire qu'il n'a pas traîné très longtemps dans ma pile de livre à lire. 

Pour ce troisième ouvrage, l'auteur ne se met pas dans la peau d'une femme, mais dans celle d'un homme de la banlieue chic, à l'apogée de sa carrière professionnelle, qui va vivre les pires moments de son existence après sa mise en examen. Cependant, la femme reste omniprésente dans ce roman puisque Sophie, l'épouse de Gustavo, va jouer un rôle déterminant dans l'enquête. 

Mathieu Menegaux met également en avant les médias et les réseaux sociaux. En quelques heures, Gustavo est passé du statut de l'homme sans histoires à celui de l'homme à abattre. Une vie qui peut être ruinée à la vitesse grand V, le tout à cause de reproches non fondés, de paroles blessantes et du bad buzz. A l'heure où beaucoup sont scotchés à leur téléphone et sur les réseaux sociaux, l'auteur montre également le côté néfaste de ces derniers.

Encore une fois, j'ai eu du mal à décrocher de ma lecture avant d'avoir tourné la dernière page. Contrairement à ses deux précédents romans, l'auteur ne place pas autant l'enfant au cœur de son histoire. Sa plume reste addictive et les 234 pages du livre se dévorent tant on a envie de connaître le fin mot de l'histoire ! Innocent ? Coupable ? Je ne vous dirai rien de plus, si ce n'est que j'ai adoré ma lecture ! 

Je remercie une nouvelle fois Mathieu Menegaux ainsi que les éditions Grasset pour cet envoi, et souhaite beaucoup de succès à "Est-ce ainsi que les hommes jugent", sorti en librairie depuis mercredi. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mes autres chroniques de Mathieu Menegaux :

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le commenter et à le partager grâce aux icônes ci-dessous :)

1 mai 2018

Du côté de chez vous - Avril 2018

Share the love

Avril touche déjà à sa fin. Et quel bonheur d'avoir pu se découvrir d'un fil et d'avoir pu profiter du soleil ! J'ai forcément passé moins de temps sur l'ordinateur, mais j'ai tout de même noté quelques articles que je souhaite partager avec vous aujourd'hui !

Le gâteau arc-en-ciel

Aurore, du blog La fée biscotte, nous régale très souvent de mets salés ou sucrés. Et pour avril, elle a proposé une recette de gâteau arc-en-ciel que je compte bien reproduire pour l'anniversaire de ma fille. La recette m'ayant paru simple à réaliser, je pense qu'elle pourrait vous plaire aussi ! Son article est ICI


Les nombres magiques

Il n'est jamais trop tôt pour donner le goût des chiffres à nos bambins ! Et c'est Elodie, du blog Mamatwins, qui nous parle d'un livre alliant chiffres et histoire pour enfants. J'ai déjà acheté la version lettres pour que l'enfant sache reconnaître les lettres de son prénom, mais la version nombre est pas mal également je trouve. Son article est juste ICI.

nombres magiques mamatwins

Rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle sélection !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du côté de chez moi

Voici les 3 articles qui vous ont le plus plu, d'après les statistiques en tout cas :
- Retour sur mon mois de mars
- Jacqueline sauvage - Je voulais juste que ça s'arrête
- Aurélie Valognes - Au petit bonheur la chance

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être :

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous :)

27 avr. 2018

Pierre Thiry - La Princesse Élodie de Zèbrazur et Augustin le chien qui faisait n'importe quoi...

Un album pour tous les enfants à partir de 3 ans jusqu'à 117 ans


Synopsis : Elodie de Zèbrazur est une princesse. Augustin est un chien. Elodie aime beaucoup Augustin. Mais Augustin fait n'importe quoi, vraiment n'importe quoi. Et lorsqu'on fait n'importe quoi il arrive des tas d'ennuis. Que va-t-il se passer? Tu le sauras peut-être en ouvrant ce livre. En écoutant la musique des phrases, en écoutant le bruit des vagues, en écoutant le souffle du vent et le chant des coquillages tu découvriras une infinité de choses merveilleuses et inattendues...

------------------------------------------------------------ Informations ------------------------------------------------------------

Date de sortie : 7 novembre 2017
Editions Books on Demand - 68 pages
8 euros (broché) 
Source : Amazon (lien affilié)

------------------------------------------------------------ Mon avis -----------------------------------------------------------------

Elodie vit dans un beau château situé entre la mer et la forêt. Une vie de princesse oui, mais mouvementée avec Augustin le chien qui faisait n'importe quoi. Et les bêtises d'Augustin font tourner la tête de Madame Brichard, qui s'occupe du château des Zébrazur. Elle aime que tout soit en ordre, un peu trop même !

Elodie aime bien Augustin, qui met de la folie dans son quotidien assez répétitif. Mais parfois, il fait vraiment n'importe quoi ! Mais ce qu'Elodie aime surtout, c'est venir se reposer sur la plage et admirer la belle sirène Sapience de Pressiozitédémerode.

Pierre Thiry a été le premier auteur à me contacter lors de la création de mon blog. Il m'a de nouveau fait confiance en m'envoyant sa nouvelle histoire, que ma fille s'est empressée de découvrir. Il faut que les princesses, ça lui parle ! 

Pour son nouvel ouvrage, Pierre Thiry a fait appel à Samar et Hani Khzam, illustrateurs et graphistes. Les illustrations de ce livre sont d'ailleurs un plus puisque certaines ont volontairement été laissées en noir et blanc pour que le lecture puisse laisser libre court à sa créativité en les coloriant s'il le souhaite.

J'ai lu à ma fille l'histoire d'Elodie la princesse avant sa sieste du mercredi. Elle a été très attentive et a trouvé Augustin très rigolo. L'histoire est agréable à lire, à haute voix ou non. Personnellement, j'ai juste eu du mal à prononcer le nom de la sirène Sapience de pressiozitédémerode (allez, avouez ... Vous aussi ?), ce qui nous a valu un petit moment de rire avec Lea, qui m'a dit que je perdais la tête.

Ma fille a aimé l'histoire, et comme à chaque nouveau livre qu'elle reçoit, elle s'est endormie avec. Depuis, il a rejoint son panier à livres, avec Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines. 

Encore merci Pierre Thiry pour votre gentillesse !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager grâce aux icônes juste en dessous :)